Vendredi 9, samedi 10 janvier à 21 h
MATHILDA
De Michel Dossetto

Création

"Tous les chagrins du monde
sont supportables
si on en fait un conte ou
si on les raconte."

Karen Blixen

Mise en scène : Richard Martin

Avec : Astrid Veillon Mathilda, Edmonde Franchi Aline, François Cottrelle Victor

Pour présélectionner ce spectacle,
cliquez sur ce bouton.
Vous pouvez à tout moment modifier, annuler, confirmer vos présélections en cliquant sur le bouton "votre présélection".
Pour modifier, annuler, confirmer ou simplement consulter l'état de votre présélection , cliquez sur ce bouton

Astrid Veillon, Edmonde Franchi, François Cottrelle réunis pour la première fois dans une comédie dramatique au Toursky.
Un trio de choc mis en scène par Richard Martin.
Une création qui ne manquera pas de surprendre.
Une direction d'acteurs qui s'empare de l'humain et met les âmes à nu.


Dans sa loge, une comédienne recherche vainement un peu de calme au milieu du tourbillon tyrannique de sa volubile et envahissante habilleuse, véritable Madame sans gêne, qui veut gérer son quotidien, son espace, sa carrière, ses amours...
Deux façons bien différentes d'être seules ensemble.
À chacune sa recette pour s'échapper des habitudes ou des médiocrités.
Mais au coeur de ce duo de désaxées bien complémentaires s'insère "un phénomène" : un étrange Victor qui tel un catalyseur involontaire va cristalliser la moquerie de l'une, l'intérêt de l'autre et le mystère pour les deux.
Qui est-il ? Que veut-il ? Quelle est son histoire ?
Et Mathilda, que serait-elle s'il n'y avait pas Aline, les maris trop absents ou trop présents, s'il n'y avait pas autant d'étincelles que de trous noirs dans la mémoire ?
Peut-être un point en équilibre entre deux mondes. Peut-elle rejouer maintenant sa propre vie ? Peut-on tous un jour relancer les dés sans tricher ?


Passionné de philosophie, amoureux des mots et de leur pouvoir, Michel Dossetto s'oriente très tôt vers l'écriture théâtrale avec des pièces à thème qui trouvent leur résonance dans notre quotidien imaginaire, avec un sens aigu du dialogue et des répliques qui s'enchaînent du tac au tac.
Après le succès de sa comédie satirique Une Traversée sans histoire créée au Toursky en 2011 et celui de Station Étoile à Paris l'an passé, Michel Dossetto nous revient avec cette pièce originale où l'émotion va souvent s'installer aux côtés du rire.
Avec humour, intelligence et parfois gravité, l'auteur utilise le registre de la comédie dramatique pour rappeler l'importance des histoires.
Entre poésie et imprévus, un vrai moment de théâtre.

Durée : 1 h 20

Photos : © Laure Mélone (Astrid Veillon, Edmonde Franchi)
© Céline Nieszawer (François Cottrelle)

cliquer:defilement rapide cliquer:defilement rapide   fermer